Etats Unis Reglementation Des Jeux De Casino

Il y a maintenant quelques semaines, le premier casino en ligne légal vient d’ouvrir ses portes aux Etats-Unis et commence à attirer un grand nombre d’adeptes. Il faut cependant le rappeler, dans les pays, seul l’Etat de Nevada dispose d’une règlementation autorisant les jeux d’argents en ligne. Cet Etat pourrait-il influencer les 49 autres et conduire à l’adoption d’une autorisation au niveau fédérale ? Les réponses.

Ultimate Poker rencontre de succès au Nevada

Ultimate Poker Cela fait aujourd’hui un mois qu’Ultimate Poker, le premier casino en ligne légal aux Etats-Unis ouvre ses portes. Il reçoit actuellement entre 600 et 1200 joueurs aux heures de pointes. En termes de fréquentation, ces chiffres sont encore insignifiants mais sont très prometteurs pour une plateforme qui n’a qu’un mois d’existence. Ultimate Poker est actuellement le seul site américain qui bénéficie de la levée de l’interdiction fédérale liée aux jeux d’argent en ligne, une interdiction suite à un recul enregistré par les casinos américains du fait de la concurrence avec des opérateurs des jeux s’exerçant sur Internet. Jouez sur les casinos français en ligne.

La levée de l’interdiction dans l’Etat de Nevada date de la fin de l’année 2011. Depuis, des discussions concernant la libéralisation des jeux d’argent en ligne ont été entamées dans les 49 autres Etats du pays. La plupart n’ont pu mener à rien et se sont terminées souvent par des querelles entre parlementaires pro et contre un projet de libéralisation du secteur des jeux d’argent en ligne. Les parlementaires de New Jersey et ceux du Delaware ont été moins sceptiques à un tel projet. Ils ont récemment rejoint le Nevada dans la liste des Etats américains légalisant les jeux d’argent en ligne. Ils n’ont toutefois pas encore procédé à des distributions de licence. Selon nos sources, leurs premiers sites légaux verront le jour au dernier trimestre de l’année.

On ne doit toutefois pas trop s’attendre à une libéralisation au niveau fédéral. En effet, certains Etats se positionnent déjà être contre un tel projet. C’est le cas du Kansas et du Nouveau Mexique qui projettent aujourd’hui d’adopter une loi interdisant les jeux en ligne.

Les américains ont une grande passion pour les jeux en ligne

Le Nevada n’est pas prêt à revenir sur sa décision. Il a déjà distribué actuellement une vingtaine de licences incluant des grands acteurs comme MGM et Caesars. Les parlementaires étatiques discutent actuellement d’autres jeux de casinos qui vont rejoindre le poker dans la liste des jeux autorisés en ligne. Selon certains dires, le blackjack, les machines à sous et la roulette ne tarderont pas à compléter la liste.

La règlementation du Nevada autorisant les jeux d’argent en ligne est encore restrictive. Elle prévoit un système complexe de vérification d’identité. D’ailleurs, seuls les joueurs se trouvant dans l’Etat peuvent accéder aux sites légaux.

On n’arrive pas à comprendre pourquoi les Etats-Unis hésitent encore de marcher vers la libéralisation des jeux d’argent en ligne alors que jusqu’à 15 millions d’américains jouent régulièrement sur des sites étrangers. Le gouvernement fédéral n’y voit-il pas des avantages financiers ? Difficile d’y répondre.